• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Lutte contre le SIDA : lettre aux Maires des Yvelines

  Lundi, 01 Décembre 2014 10:37
Actualité / Région Ile-de-France

Mesdames, Messieurs, les Maires,

En tant que Vice-président de l'association « Elus locaux contre le SIDA » (ELCS) et du CRIPS Ile-de-France, j'ai souhaité vous rappeler l'importance pour votre collectivité locale de participer à la « Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA » organisée, chaque année, le 1er décembre.

L'échelon local est particulièrement légitime et pertinent dans la lute contre le sida.

Légitime. Pendant trop longtemps, il a été affirmé que la lutte contre le sida était une compétence exclusive de l'Etat alors que la répartition des compétences, obéissant à un impératif de traitement égalitaire ou, au minimum, équitable, permettant d'éviter une trop grande disparité entre les zones géographiques, n'interdit absolument pas aux collectivités locales de se préoccuper de la lutte contre le sida. D'autant plus que la maladie a des conséquences importantes sur le tissu social d'une collectivité.

Pertinent. L'élu local, parce qu'il est au contact quotidien avec la population, parce qu'il a une vraie capacité d'écoute, parce qu'il peut avoir un rôle d'impulsion et de coordination, a une véritable légitimité à intervenir en matière de lutte contre le sida. Les élus locaux sont en « première ligne » de ce combat !

Concrètement, les élus locaux ont un rôle important à jouer et peuvent intervenir dans de nombreux domaines comme l'information des citoyens par la mise en place de campagnes ciblées, la politique de prévention par la mise à disposition gratuite de préservatifs masculins et féminins, la lutte contre la précarité via le soutien à l'ouverture d'appartements de coordination thérapeutique et l'aide aux personnes touchées, l'aide aux pays du sud en décidant le jumelage de sa collectivité avec une commune d'un pays particulièrement touché...

Par ailleurs, et afin de soutenir les collectivités impliquées, ELCS décerne un label baptisé « Ville engagée contre le sida » (plus d'information sur www.elcs.fr).

Parce que le sida se soigne aussi par la politique, j'invite donc votre collectivité à rejoindre cette dynamique politique et citoyenne en adhérant à ELCS et à élaborer un programme d'actions pour le 1er décembre.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs les Maires, l'expression de mes salutations distinguées.

Eddie AIT, Vice-Président de Elus Contre le Sida, Conseiller Régional d'Ile-de-France


 
Plus d'info