• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Saint-Germain-en-Laye : Bientôt un nouveau gymnase

  Mercredi, 09 Mai 2012 08:20
Revue de presse / Région Ile-de-France

parisienLes 9000 adhérents des associations de Saint-Germain-en-Laye vont bénéficier d'un nouvel équipement. La construction d'un gymnase supplémentaire va être lancée en juin prochain dans le quartier du Bel-Air. L'équipement verra le jour sur la friche située à l'angle des rues des Lavandières et Saint-Léger. Le projet comprendra une salle multisport, un mur d'escalade de 9 m de haut, une tribune de 400 places et un logement de gardien. De nombreuses disciplines pourront y être pratiquées par les établissements scolaires et les clubs.

« La création de ce gymnase est nécessaire car les quatre autres sont saturés », explique Emmanuel Lamy (UMP), le maire de la ville. L'objectif est aussi de créer un lieu d'une grande capacité afin d'y organiser des cérémonies et des événements d'envergure. « La ville manque d'une grande salle, insiste l'élu. Nous pourrons accueillir près de 1500 personnes dans le gymnase. »

Le coût de l'opération s'élève à près de 10 M€. Mais l'opposition municipale estime que la note sera plus élevée. « Le montant final devrait dépasser 14 M€, ce qui est un coût sans équivalent, insiste Arnaud Péricard, du groupe Ensemble pour Saint-Germain. Si nous sommes en faveur de la construction d'un nouveau gymnase, cela ne peut-être fait à n'importe quel prix, surtout si ces surcoûts empêchent la rénovation des autres équipements, comme c'est à craindre ». Le conseil régional d'Ile-de-France a accordé une aide de 1,2 M€. « Il convenait de se doter à Saint-Germain d'un équipement de qualité en raison du nombre important d'adhérents, indique Eddie Aït, président du groupe PRG à la région. Avec 21000 clubs et plus de 2,5 millions de licenciés, l'Ile-de-France est la première région sportive française. »

Le gymnase sera construit selon les nouvelles normes environnementales, avec entre autres une récupération des eaux de pluie et un système de panneaux solaires. Le bâtiment sera aussi édifié sur des pilotis, à cause du dénivellement du terrain et de la présence d'une source. Il devrait être livré fin 2013. Ce sera le second chantier d'envergure du quartier du Bel-Air.

Au début de l'année, la maire a lancé la requalification du centre commercial des Coteaux, qui comprend la destruction des boutiques et de la dalle mais aussi la reconstruction de nouveaux bâtiments aux formes arrondies. Le coût s'élève là aussi à 10 M€.

Source : Le Parisien - Edition Yvelines- 8 mai 2012


 
Plus d'info