• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Rapport de la Cour des Comptes sur la politique de la Ville : pour Eddie Aït, Maire, Président du groupe PRG - MUP au Conseil régional d'Ile-de-France et Secrétaire national du PRG, « Ce n'est pas le moment d'abandonner les quartiers! »

  Mardi, 17 Juillet 2012 14:44
Communiqués / Région Ile-de-France

Alors que la Cour des Comptes vient de rendre public un rapport préconisant de concentrer les crédits de la Politique de la ville sur six départements, Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy (78), Président du groupe PRG - MUP au Conseil régional d'Ile-de-France et Secrétaire national du Parti Radical de Gauche (PRG), tient à faire part de son inquiétude. Il a adressé un courrier à Madame Cécile Duflot, Ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, et à Monsieur François Lamy, Ministre délégué chargé de la Ville, à ce sujet.

« Alors que nous traversons une période de crise qui n'en finit pas, un changement brutal dans le mode de répartition des enveloppes budgétaires de la politique de la Ville pourrait avoir de graves conséquences. » prévient Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy, Président du groupe PRG - MUP au Conseil régional d'Ile-de-France et Secrétaire national du PRG. « Les compétences des communes en matière de politique de la ville sont de plus en plus nombreuses mais sans financements publics, nous ne pourrons assurer correctement nos missions. La situation est suffisamment difficile pour ne pas l'aggraver. » ajoute-t-il.

Dans son rapport, la Cour des Comptes formule plusieurs recommandations, dont celle de focaliser les crédits spécifiques de la politique de la ville destinées aux quartiers populaires sur seulement 6 département : la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise, l'Essonne, les Bouches du Rhône, le Nord et le Rhône. Il existe actuellement 751 Zones Urbaines Sensibles (ZUS) sur l'ensemble du territoire. Outre ces ZUS, 2493 quartiers ciblés sont concernés par des Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS).

« Les élus locaux, premiers concernés par la Politique de la Ville, sont prêts à discuter avec le Gouvernement sur des améliorations à apporter au système actuel, mais rien ne doit se faire dans la précipitation ! » précise Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy, Président du groupe PRG - MUP au Conseil régional d'Ile-de-France et Secrétaire national du PRG.

Engagée pour faire valoir une autre réalité des villes de banlieue, la Municipalité de Carrières-sous-Poissy a adhéré à l'Association des Maires Villes et Banlieue de France qui compte plus de 120 villes adhérentes.


 
Plus d'info