• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Plan de soutien à l'industrie automobile : Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d'Ile-de-France, Secrétaire National du Parti Radical de Gauche, fait part de sa satisfaction et espère un changement de stratégie du secteur automobile

  Mercredi, 25 Juillet 2012 14:37
Communiqués / Région Ile-de-France

Après l'annonce par le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, d'un Plan de soutien à l'industrie automobile, Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d'Ile-de-France, Secrétaire National du Parti Radical de Gauche et Maire de Carrières-sous-Poissy où se situe le Centre technique de PSA, tient à faire part de sa satisfaction.

« Les mesures annoncées vont dans le bon sens. » se réjouit Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d'Ile-de-France, Secrétaire National du Parti Radical de Gauche et Maire de Carrières-sous-Poissy « Il s'agit à la fois de permettre le maintien de la production sur le territoire national et de faire de l'industrie automobile française le fleuron du développement durable. Le savoir faire des entreprises françaises dans le domaine des voitures électriques et hybrides est un atout pour notre industrie. Il doit être valorisé. »

Ayant régulièrement rappelé publiquement son soutien au RAVY, réseau regroupant les principaux acteurs de la filière automobile sur les départements du Val d'Oise et des Yvelines, l'élu régional entend néanmoins rester vigilant. Il attend notamment des changements de stratégie de la part des grands groupes automobiles français en général, et de PSA Peugeot Citroën, en particulier.

> Le Plan gouvernemental de soutien à la filière automobile en quelques mots

La présentation de ce Plan gouvernemental fait suite à l'annonce du groupe PSA Peugeot Citroën, le 12 juillet dernier en Comité Central d'Entreprise, d'un plan de restructuration prévoyant la suppression de 8000 postes et la fermeture du site historique d'Aulnay-sous-Bois. A Carrières-sous-Poissy, qui accueille le Centre technique du groupe, une vingtaine de postes pourraient être supprimés.

Afin d'enrayer la crise dans le secteur automobile, le Gouvernement a donc présenté un Plan de soutien à la filière qui comprend plusieurs mesures. Le Plan prévoit notamment le renforcement du bonus écologique pour les véhicules électriques ou hybrides et le soutien financier des professionnels avec des contreparties sur l'emploi.

Le Ministre du Redressement Productif a également indiqué que l'État serait exemplaire : 25% des nouveaux véhicules seront électriques ou hybrides. Enfin, au niveau européen, le Gouvernement demandera la mise sous surveillance de l'accord de libre échange entre l'Union Européenne et la Corée du Sud. La Commission européenne a en effet indiqué que cet accord, signé en octobre 2010, a favorisé les exportations dans le secteur automobile.


 
Plus d'info