• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Budget 2011 : Le PRG IDF obtient la création d’un '' Conseil Consultatif Régional de la Laïcité '' !

  Mercredi, 15 Décembre 2010 00:00
Communiqués / Région Ile-de-France

Le récent émoi suscité par le dossier du licenciement d’une femme voilée par la crèche Baby Loup (Yvelines) a témoigné de l’actualité des principes laïques et de la nécessité d’en débattre et de les confronter au quotidien des Français.

Dans un amendement déposé sur le chapitre « Citoyenneté » du Conseil régional, les élus du groupe PRG – MUP ont sollicité la création d’une structure régionale pour promouvoir et défendre la Laïcité. Voté ce 15 décembre par les élus PRG-MUP, PS, EELV, FdG, FdG&A, et MRC, avec l’avis favorable de l’exécutif régional, un Conseil Consultatif de la Laïcité va donc voir le jour en 2011.

« Nous voulions doter le Conseil Régional d’une structure de promotion des principes laïcs, veillant à leur strict respect et susceptible de proposer au Conseil régional des actions pour les restaurer ou les défendre. Ce Conseil consultatif s’appuiera sur les initiatives locales et les observatoires départementaux existants ainsi que sur des personnalités qualifiés », indique Eddie AÏT, élue des Yvelines, président du groupe PRG - MUP.

« Il sera un outil important pour lutter contre les dérives communautaristes tout en assurant la liberté des cultes et la diversité des convictions de nos concitoyens. Il devra en sens agir pour que la Laïcité ne soit pas détournée de son sens et de son ambition ». Le président du groupe PRG-MUP fait ici notamment référence aux Assises contre l'islamisation de l'Europe, organisées à Paris (12ème) par le Bloc Identitaire, « mouvement d'extrême droite contre lequel nous appelons à manifester ce vendredi ».

« La laïcité, fondée sur l’autonomie éthique et rationnelle de l'individu, vise à le libérer de toute tutelle morale ou intellectuelle », rappelle Muriel GUENOUX, élue de Paris (17ème) qui a défendu l’amendement PRG-MUP en séance. « Elle consiste à promouvoir ce qui est commun à tous les hommes, non à certains d’entre eux, à ce qui les réunit et non à ce qui les sépare. Elle doit donc être un pilier des actions que la Région entreprend en faveur de la citoyenneté et de la lutte contre les discriminations. »

Une enveloppe de 100 000€ a été adoptée pour mettre en œuvre ce dispositif.


 
Plus d'info