• Region 2
  • Region 1
  • Region 3
  • Region 4
photo
idf_1
idf_3
idf_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Une opposition UMP toujours aussi incompétente en Région Ile-de-France !

  Mardi, 26 Août 2014 13:01
Communiqués / Région Ile-de-France

Jean-Paul HUCHON, Président du Conseil régional et Henriette ZOUGHEBI, Vice-présidente en charge des lycées, tiennent à réagir aux contre-vérités de Valérie PECRESSE concernant les lycées en Ile-de-France, qui démontrent au mieux sa méconnaissance du fonctionnement et des règles du budget régional.

 

Dès cette rentrée sera mise en place une réforme ambitieuse de la restauration scolaire et un nouveau lycée ainsi que deux lycées totalement rénovés seront inaugurés la semaine prochaine. Le prétendu « internat fantôme » de Raspail (internat Guillaume TIREL) ouvrira pour sa part à la fin de l’année 2014.

Aussi, entre 2009 et 2013, les investissements en faveur des lycées ont augmenté de plus de 20%, passant de 350 M€ à 424 M€. Cette augmentation vise notamment à porter le programme d’investissement (PPI) 2012-2022, feuille de route de la majorité régionale en matière de rénovation / construction qui a recueilli le plein accord des communautés scolaires. Le PPI adapte notamment le précédent programme datant de 2006 au regard des évolutions démographiques et des besoins pédagogiques réels en Ile-de-France, ce dont Valérie PECRESSE ne semble pas avoir connaissance eu égard à ses déclarations à la presse.

En outre, depuis 2012, la Région a mis un coup d’accélérateur pour couvrir ses besoins en matière d’internats : elle a ainsi obtenu que l’Etat finance un quart des investissements nécessaires au financement de 3 000 places inscrites au PPI (120 M€ financements Région, 40 M€ financements Etat). Parallèlement, la Région a redoublé d’efforts en matière de politiques éducatives et de soutien à la vie lycéenne (mobilité internationale, soutien aux lycées en dotation de solidarité, politique de lutte contre le décrochage, projets et démocratie lycéenne…) : entre 2010 et 2014, le budget régional (hors personnel) est ainsi passé de 213 M€ à 249 M€ soit 17% d’augmentation.

Enfin, la tentative de Valérie PECRESSE d’opposer le financement des associations et les investissements dans les lycées montre qu’elle mélange absolument tout : le fonctionnement des lycées privés (61 M€ en 2013) ainsi que la formation professionnelle et les centre de formation pour apprentis (150 M€ en 2013) relèvent notamment des financements consacrés aux associations.


 
Plus d'info