• PRG 1
  • PRG 2
  • PRG 3
  • PRG 4
prg_1
prg_2
prg_3
prg_4
Erreur
  • Erreur lors du chargement des données de flux.

Refusons le naufrage humanitaire de l'Europe ! (20.04.2015 Huffingtonpost.fr)

  Lundi, 20 Avril 2015 15:12
Revue de presse / Parti Radical de Gauche

Tribune publiée par Eddie AIT

Le chavirage d'un bateau transportant plus de 700 migrants dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril, au large des côtes libyennes, relance le débat sur l'action de l'Union Européenne en Méditerranée.

Ce drame souligne également le flux croissant de migrants clandestins qui fuient la misère et les conflits armés et interpelle la responsabilité de la communauté internationale.

Plusieurs organisations internationales et humanitaires dénoncent à raison l'incurie des autorités européennes. Depuis le début de l'année 2015, plus de 900 migrants ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe par la Méditerranée. Les statistiques officielles sur le nombre de naufrages ou de personnes secourues confirment que le nombre de candidats à l'immigration clandestine est en constante augmentation.

La Méditerranée est devenue le cimetière des migrants clandestins. Nous ne pouvons détourner le regard.

Une intervention solidaire de l'Union Européenne pour l'accueil des migrants et des réfugiés qui prennent la mer au péril de leur vie est devenue indispensable pour éviter le naufrage humanitaire de l'Europe.

La politique européenne en matière d'asile et d'immigration est sous le feu des critiques. Combien de temps encore l'Europe va-t-elle ignorer les tragédies au large de ses côtes ? Sa crédibilité et son humanité sont en cause.

Les pays d'origine et les pays de transit doivent également prendre des mesures fermes pour éviter ces traversées désespérées. A leurs côtés, les sociétés civiles européennes et africaines devront se mobiliser pour que cesse l'hécatombe.

Il est temps aussi pour les Gouvernements de renforcer les moyens de l'agence européenne FRONTEX, de financer des programmes de sauvetage, de lutter durablement contre les passeurs de migrants et de créer des voies légales pour accéder à l'Union Européenne.


 
Plus d'info