• PRG 1
  • PRG 2
  • PRG 3
  • PRG 4
prg_1
prg_2
prg_3
prg_4

Menaces sur la prise en charge des demandeurs d’asile: Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy et Conseiller régional d’Ile-de-France (PRG), apporte son soutien à la Fédération des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale

  Lundi, 29 Août 2011 08:06
Communiqués / Parti Radical de Gauche

Dans un courrier adressé à Jean-Paul Carceles, Président de la FNARS Ile-de-France, Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d’Ile-de-France, a apporté son soutien à la Fédération et dit partager ses inquiétudes sur la réorientation des politiques d’accueil des demandeurs d’asile vers la gestion des situations d’urgence, au détriment d’une approche structurelle des problématiques touchant les familles concernées.

« La prise en charge des demandeurs d’asile est aujourd’hui menacée. Les orientations politiques du gouvernement conduisent à une réduction de la qualité des prestations en matière d’accompagnement au risque d’entraîner une plus grande marginalisation des personnes concernées. » souligne Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d’Ile-de-France. 

Dans le contexte économique mondial actuel, le nombre de demandeurs d’asile devrait continuer d’augmenter. Face aux besoins évidents qu’entraîne cette situation, la majorité gouvernementale a choisi de diminuer sévèrement les crédits alloués aux acteurs sociaux et continue de sous-évaluer significativement cette politique. Les élus du groupe RDSE au Sénat, à majorité PRG, avaient ailleurs dénoncé cette sous-évaluation lors des discussions sur le projet de Loi de Finances 2011.

 

Après le nouveau plan d’économie de 12 milliards d’euros, présenté par le Premier Ministre le 24 août, la situation risque de se dégrader tant pour les demandeurs d’asiles que pour les travailleurs sociaux chargés de leur accompagnement.

« S’il est normal de réguler les flux d’immigration, dans l’intérêt même de ceux que l’on accueille, la politique d’intégration française doit être plus volontariste et se traduire dans l’ensemble de ses politiques nationales : logement, éducation, politique de la ville... » précise Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d’Ile-de-France. « La question de l’immigration doit être traitée dans le respect de la dignité humaine et des principes fondamentaux reconnus par les Lois de la République. » ajoute-t-il. 


 
Plus d'info