• PRG 1
  • PRG 2
  • PRG 3
  • PRG 4
prg_1
prg_2
prg_3
prg_4

Loi sur le mariage pour tous en débat au Sénat : « Une nouvelle étape vers le renforcement de l'égalité républicaine »

  Jeudi, 04 Avril 2013 13:39
Communiqués / Parti Radical de Gauche

Ce jeudi 4 avril, à 16h, sont lancés au Sénat les débats sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Eddie Aït, Maire de Carrières sous Poissy, membre du Bureau National du Parti Radical de Gauche (PRG), Conseiller régional d'Ile-de-France et auteur de « l'Appel des Maires pour le droit au Mariage pour tous », se réjouit de « cette nouvelle étape dans le processus d'adoption de la loi qui constitue un pas supplémentaire vers l'égalité entre les citoyens ». « Je salue la sagesse des Sénateurs qui a permis d'éviter une avalanche d'amendements uniquement destinés à ralentir l'adoption du texte, comme ce fut le cas à l'Assemblée Nationale » a-t-il tenu à ajouter.

Outre le droit au mariage, le projet de loi devrait étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles de la filiation et de la parenté. L'adoption aux couples homosexuels sera ouverte dans un cadre identique à celui actuellement en vigueur. L'adoption pourra se faire de façon individuelle ou conjointe (de façon simple ou plénière). Le projet de loi ne prévoit pas d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée ni de légaliser la gestation pour autrui.

« Il existe aujourd'hui une pluralité de modèles familiaux et l'État a la responsabilité d'assurer l'égalité des situations. » souligne Eddie Aït, Secrétaire National du Parti Radical de Gauche, Délégué spécial du Président du Conseil régional d'Ile-de-France. « Je pense notamment aux quelque 200 000 enfants qui vivent dans des familles homoparentales. C'est-à-dire autant de situations précaires ! Il est temps de mettre un terme à cela. Par exemple, le parent non biologique de l'enfant n'a pas de droits particuliers sur la garde de l'enfant en cas de décès du parent biologique. »

A travers le projet de loi de mariage pour tous, le Gouvernement démontre l'utilité de l'action politique : transformer les idéaux et la devise de la République « Liberté, Égalité, Fraternité » en droits. « Loin de perturber l'ordre social, l'histoire nous rappelle que la lutte contre les discriminations et l'octroi de nouveaux droits, contribue au contraire au renforcement de l'idéal de tous les peuples : celle de l'égale dignité. C'est vers cette égalité républicaine que conduit ce projet de loi. » explique Eddie Aït.


 
Plus d'info