• PRG 1
  • PRG 2
  • PRG 3
  • PRG 4
prg_1
prg_2
prg_3
prg_4
Communiqués

Abrogation de la loi TAUBIRA : Nicolas SARKOZY, populiste refoulé, devient un réactionnaire assumé !

Communiqués / Parti Radical de Gauche
Lundi, 17 Novembre 2014 12:23

Pour Eddie AIT, « l'annonce opportuniste de Nicolas SARKOZY d'abroger la loi TAUBIRA et de mettre un terme au droit au mariage pour tous est scandaleuse tellement elle reflète une lâcheté intellectuelle et un mépris des libertés individuelles. Il brise encore un peu plus le socle républicain. Refoulé jusque-là dans son expression populiste, Nicolas SARKOZY a décidé de devenir un réactionnaire assumé. Il cède à la pire frange de la droite. Après la remise en cause de la loi TAUBIRA, il ne restera plus à Nicolas SARKOZY et à l'UMP qu'à interdire l'IVG et à défiler avec les religieux intégristes et l'extrême droite. Ils sont ceux qui aujourd'hui construisent le logiciel intellectuel de la droite française. La gauche a une responsabilité immédiate à faire barrage à ce retour masqué aux années sombres de notre pays. »

 

Loi sur le mariage pour tous en débat au Sénat : « Une nouvelle étape vers le renforcement de l'égalité républicaine »

Communiqués / Parti Radical de Gauche
Jeudi, 04 Avril 2013 13:39

Ce jeudi 4 avril, à 16h, sont lancés au Sénat les débats sur le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Eddie Aït, Maire de Carrières sous Poissy, membre du Bureau National du Parti Radical de Gauche (PRG), Conseiller régional d'Ile-de-France et auteur de « l'Appel des Maires pour le droit au Mariage pour tous », se réjouit de « cette nouvelle étape dans le processus d'adoption de la loi qui constitue un pas supplémentaire vers l'égalité entre les citoyens ». « Je salue la sagesse des Sénateurs qui a permis d'éviter une avalanche d'amendements uniquement destinés à ralentir l'adoption du texte, comme ce fut le cas à l'Assemblée Nationale » a-t-il tenu à ajouter.

Outre le droit au mariage, le projet de loi devrait étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles de la filiation et de la parenté. L'adoption aux couples homosexuels sera ouverte dans un cadre identique à celui actuellement en vigueur. L'adoption pourra se faire de façon individuelle ou conjointe (de façon simple ou plénière). Le projet de loi ne prévoit pas d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée ni de légaliser la gestation pour autrui.

 

Adoption de la loi sur le mariage pour tous : « 23 avril 2013 : une date historique pour l'égalité des droits en France »

Communiqués / Parti Radical de Gauche
Mardi, 23 Avril 2013 16:32

Ce mardi 23 avril, l'Assemblée Nationale vient d'adopter définitivement le projet de loi du mariage pour tous, avec 331 votes pour, 225 contre et 10 abstentions. « Ce vote qui intervient après plusieurs mois de débats, de manifestations, de dérapages verbaux et une recrudescence des agressions homophobes est un soulagement pour la grande majorité des français. » se félicite Eddie Aït, Maire de Carrières sous Poissy, Conseiller régional d'Île-de-France, membre du Bureau National du PRG, et auteur de l' « Appel des Maires pour le droit au Mariage pour tous ».

« Le 23 avril 2013 est désormais une date à rajouter à la longue liste des moments marquants de l'histoire de la lutte pour l'égalité des droits !» ajoute l'édile. Le débat parlementaire a donné lui à une mobilisation sans précédent de l'opposition. Lors de la 1ère lecture devant l'Assemblée Nationale, plus de 5000 amendements avaient été déposés par les députés. Au total, les débats auront duré plus de 136 heures.

 

Nouvelles suppressions d'emplois à PSA : pour Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy, Conseiller régional d'Île-de-France et Membre du Bureau National du PRG, « la Direction vient de perdre toute crédibilité auprès des salariés ! »

Communiqués / Parti Radical de Gauche
Mercredi, 12 Décembre 2012 10:34

Après le rapport rendu par le cabinet Secafi, critiquant notamment le manque de clarté du groupe PSA concernant les effectifs, le Comité Central d'Entreprise (CCE) vient de confirmer les inquiétudes des experts. Lors du CCE réuni hier, la Direction a en effet du reconnaître qu'en plus des 8000 suppressions d'emplois précédemment annoncées, 1500 départs naturels ne seraient pas remplacés d'ici à 2014. A Carrières-sous-Poissy, qui accueille le Centre technique du groupe, une vingtaine de postes pourraient être supprimés.

Pour Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy, Conseiller régional d'Île-de-France et Membre du Bureau National du PRG, « en tentant de cacher la réalité sur le nombre d'emplois qu'elle entend supprimer, la Direction vient de réduire à zéro le peu de confiance que les salariés du groupe pouvaient encore lui accorder. » « Désormais, comment croire qu'il s'agit des dernières suppressions d'emploi qui seront annoncées par le groupe ? » ajoute-t-il.

Avant ces révélations, le Plan présenté par la Direction prévoyait déjà la suppression de milliers d'emplois : 3000 postes directs à l'usine d'assemblage à Aulnay-sous-Bois, suppression d'un poste sur quatre dans l'usine de Rennes et 3600 postes dans les emplois hors production.

 
DébutPrécédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant Fin

Plus d'info