• Legislatives-1
assemble_photo1

Saint-Germain-en-Laye : 200 millions d’euros en faveur de la réalisation du tram-train

  Mercredi, 12 Décembre 2012 09:10
Revue de presse / La 6ème circonscription des Yvelines

parisienLe RER A devrait être relié au RER C à l'horizon 2017-2018. La région Ile-de-France, en accord avec le département des Yvelines, s'est engagée financièrement fin novembre pour la réalisation de la tangentielle ouest (TGO). Les deux collectivités apporteront chacune 100 M€ pour le projet estimé à 320 M€. L'enquête publique sera lancée en 2013. Le déblocage de cette enveloppe est une avancée significative pour cette ligne de tram-train entre Saint-Cyr-l'Ecole et Saint-Germain-en-Laye.

Un service très attendu

« Les différents partenaires sont d'accord, se satisfait Emmanuel Lamy, le maire (UMP) de Saint-Germain-en-Laye. Maintenant, il faut par exemple définir quel sera le tracé. » « L'enveloppe financière a été réservée pour permettre l'achèvement des études et l'engagement des premiers travaux », souligne Eddie Aït, maire (PRG) et conseiller régional de Carrières-sous-Poissy, qui est intervenu auprès du président de la région Ile-de-France pour insister sur la pertinence du projet.

Ce moyen de transport répond aux attentes des salariés ou encore des étudiants des sites universitaires et des usagers des administrations qui bénéficieront d'un maillage renforcé. Le potentiel de voyageurs est en effet énorme. Si l'objectif de la ligne est de favoriser les déplacements de banlieue à banlieue, cette nouvelle liaison offrira des correspondances entre les secteurs de Saint-Germain-en-Laye, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles mais aussi vers les aéroports de Roissy et d'Orly, sans oublier le quartier d'affaires de La Défense (Hauts-de-Seine). La ligne favorisera aussi le tourisme, notamment du château de Saint-Germain et celui de Versailles qui seront reliés.

La TGO sera greffée sur l'actuelle ligne de Grande Ceinture reliant Saint-Germain à Noisy-le-Roi. D'un côté, elle sera prolongée jusqu'à la gare du RER A près du château en passant par le camp des Loges et de l'autre jusqu'au RER C à la station de Saint-Cyr. Mais des opposants estiment que l'aménagement de la liaison aura des effets néfastes sur la forêt de Saint-Germain en raison d'un important déboisement le long de la D284. Ils redoutent également « une dévalorisation » de la perspective du château avec la création de parking non loin du monument. « Puisqu'il y aura une coupe d'arbres, il est prévu des compensations forestières », insiste Emmanuel Lamy.

Le coup d'envoi des travaux pourrait avoir lieu en 2014, pour une mise en service à l'horizon 2017-2018. Mais la TGO ne sera pas totalement achevée. Restera à boucler les études et la réalisation d'une seconde tranche entre Saint-Germain-en-Laye et Achères qui pourrait être prolongée jusqu'à Cergy (Val-d'Oise).

Source : Le Parisien - Edition Yvelines - 12 décembre 2012


 
Plus d'info