• Legislatives-1
assemble_photo1

Prolongement de l'A104 jusqu'à Achères : Eddie Aït dénonce « une décision précipitée et aberrante »

  Mardi, 24 Avril 2012 10:06
Communiqués / La 6ème circonscription des Yvelines

L'État vient de valider le principe du prolongement de l'A104, dans un premier temps jusqu'à Achères, puis dans un second temps jusqu'à Orgeval. Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Ile-de-France, co-fondateur du « Comité des Maires contre l'A104 », a tenu à dénoncer « une décision précipitée et aberrante du point de vue de la préservation de l'environnement et de la défense de la santé publique ».

« Si l'A104 est prolongée jusqu'à Achères, la dégradation de la qualité de vie pour les habitants de tout le territoire sera immédiate ! » explique Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Ile-de-France. « Des milliers de véhicules s'engouffreront quotidiennement dans les rues de la ville : imaginez les bouchons et la pollution qui en découleront à Achères et dans les villes voisines. Ce n'est pas acceptable. Cette décision vient confirmer également la justesse de notre combat contre le projet de Pont d'Achères qui menace Carrières-sous-Poissy. » « L'A104, c'est ni fait ni à faire » ajoute-t-il.

Pour Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Ile-de-France, cette annonce en pleine période électorale vient confirmer la pertinence des positions adoptées par le « Comité des Maires contre l'A104 ».

Créé en 2008, le « Comité des Maires contre l'A104 » regroupe les Maires des villes d'Achères, de Conflans-Sainte-Honorine, de Maurecourt, d'Orgeval, de Poissy et de Carrières-sous-Poissy.

Les Maires des Villes adhérentes demandent notamment :

- l'annulation du Tracé vert retenu en octobre 2006 et refusent tout tracé en zone urbanisée,

- la levée des emprises foncières,

- la mise en œuvre d'une politique de transports publics à haute qualité de services en Ile-de-France,

- le développement du transport fluvial et du fret ferroviaire.


 
Plus d'info