• Legislatives-1
assemble_photo1

A104 et projet de Port Seine Métropole : Eddie Aït s'inquiète des conclusions du rapport Rufenacht sur le développement de la Vallée de la Seine

  Lundi, 27 Février 2012 17:58
Communiqués / La 6ème circonscription des Yvelines

Rendu public le 22 février dernier, le rapport remis par Antoine Rufenacht, ancien Maire du Havre et Commissaire général au développement de la Vallée de la Seine, au Premier Ministre suscite des inquiétudes légitimes quant à l'avenir du territoire des Deux Rives de Seine.

Dans un courrier adressé à Antoine Rufenacht, Eddie Aït, Maire et Conseiller Régional d'Ile-de-France, se dit inquiet concernant certaines conclusions du rapport.

« Sur l'ensemble du rapport, plusieurs points nous apparaissent intéressants et bénéfiques au développement économique de la Vallée de la Seine. Les grands axes qui concernent le développement ferroviaire, le rapprochement portuaire, la valorisation de l'enseignement supérieur et de la recherche, le développement industriel, la culture et le tourisme sont abordés concrètement et sont conformes à nos exigences »explique Eddie Aït, Maire et Conseiller Régional d'Ile-de-France. « Nous sommes en revanche beaucoup plus sceptiques pour ce qui est du Port Seine Métropole et surtout sur sa volonté de voir aboutir le projet d'A104. ».

Si le projet de Port Seine Métropole sur le territoire des communes d'Achères, Andrésy, Conflans-Sainte-Honorine et Saint-Germain-en-Laye s'avère globalement satisfaisant, Eddie Aït a néanmoins tenu à faire entendre la voix de Carrières et souhaité discuter avec les pouvoirs publics de l'opportunité de revoir le projet. En effet, la superficie envisagée (près de 420 hectares) apparaît excessivement grande compte tenu de la proximité de bassins de vie et des conséquences sur l'environnement.

Concernant l'A104, Eddie Aït a réaffirmé son opposition pure et simple au projet. « Depuis 2008 nous nous engageons contre le projet d'A104. Le rapport de Monsieur Rufenacht estime nécessaire son aboutissement. Nous regrettons qu'aucun élu n'ait été consulté et que nos revendications ne soient pas écoutées. » précise-t-il. « Nous n'entendons pas transiger sur l'annulation du Tracé vert retenu en 2006 et le refus de tout tracé en zone urbanisée, sur la levée des emprises foncières, sur la mise en œuvre d'une véritable offre de transports publics en Ile-de-France comme alternance à ce projet d'A104 et sur une volonté politique forte d'encourager le transport fluvial et le fret ferroviaire ! ».

Dans ce courrier, Eddie Aït invite également Antoine Rufenacht à le recevoir dans les meilleurs délais afin de lui présenter plus précisément les revendications du « Comité des Maires contre l'A104 » et les inquiétudes des populations concernées. « Il en va de l'avenir de Carrières et de notre territoire. Les habitants peuvent compter sur notre mobilisation. » affirme Eddie Aït.


 
Plus d'info