• Legislatives-1
assemble_photo1

Départ en retraite du proviseur du lycée international - Discours d'Eddie AÏT

  Vendredi, 08 Juin 2012 17:00
Actualité / La 6ème circonscription des Yvelines

Monsieur le Proviseur, Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs les professeurs, Mesdames, Messieurs les parents d'élèves, Mesdames, Messieurs,

Pour vous comme pour le Lycée International de Saint-Germain-en-Laye, Monsieur le Proviseur, une page se tourne. Après presque 11 années passées à la tête de cette institution, le temps de la retraite est venu.

Votre vie professionnelle entière a été dédiée à l'enseignement, à la pédagogie et à la formation. Après onze années d'enseignement entre 1972 et 1983, puis seize années passées au sein de l'administration, vous prenez vos fonctions de Proviseur du Lycée International de Saint-Germain-en-Laye le 1er septembre 2001.

Vous laissez aujourd'hui une institution âgée de 60 ans, dynamique, toujours dotée d'une réputation d'excellence, à laquelle beaucoup sont attachés. J'en veux pour preuve l'anniversaire que nous avons fêté la semaine dernière ici même en présence de 250 anciens étudiants, de 3000 élèves du campus et de nombreux élus.

En onze ans, vous avez beaucoup œuvré pour le Lycée International en faisant notamment face à un grand bouleversement en 2006 : la décentralisation qui a fait passer l'établissement sous le giron du Département et de la Région.

***

Une date de plus dans la désormais longue histoire du Lycée International de Saint-Germain-en-Laye, dont les origines se trouvent dans l'installation par l'OTAN en 1951 du SHAPE (Supreme Headquarters of the Allied Powers in Europe) à Rocquencourt.

Saint-Germain est alors choisi comme lieu de résidence des officiers et des sous-officiers. Rapidement, ce sont près de 1 500 militaires de 13 nationalités différentes qui s'installent avec leur. C'est l'acte de naissance du Lycée International, aussi appelé « Ecole Internationale de l'OTAN » en 1954 et « Lycée International de l'OTAN » en 1962.

1966 est une année charnière. Le retrait de la France du commandement armée de l'OTAN et le départ de celle-ci pour la Belgique fait perdre au Lycée près de deux tiers de ses effectifs. C'est donc un établissement en pleine mutation que doit conduire Edgar Sherer pendant près de 25 ans jusqu'en 1989. Vos prédécesseurs ont fait du Lycée International un établissement de l'excellence, de la diversité et de l'éclectisme.

Fort de cet héritage, vous avez toujours su, en dépit de certaines difficultés d'ordre pratique et logistique, préserver le charme de ce qui fait et qui a toujours fait la réputation de cette admirable institution.

Proviseur. Vous devez connaître la racine latine de ce mot. « Proviseur » vient du latin « provisum », « celui qui prévoit ». Car voilà bien ce qui incombe à celles et ceux à qui l'ont confie la tâche de mener la vie quotidienne, administrative, logistique, pédagogique et humaine, d'un établissement comme celui-ci. Prévoir les changements, les mutations, certains conflits même parfois. Les prévenir, et les anticiper.

***

Au cours des onze années qui vous ont vues prévoir la vie de votre établissement, vous avez pu également « voir » ce qu'était le fondement même du Lycée International.

Je parlais de diversité, c'est bien de cela dont il s'agit. Cela qui fait depuis maintenant 60 ans la force de ce lieu dont l'intitulé même est hautement symbolique.

International. En ces temps de repli sur soi, où la mode est à la méfiance, le Lycée International fait figure d'exemple. Des centaines d'enfants, d'adolescents et de jeunes venus de cultures différentes se retrouvent dans une ville qui porte en elle une belle part de l'Histoire de France, pour étudier et apprendre.

Membre du Conseil d'Administration de l'établissement, il fait ma fierté ainsi que celle du Conseil Régional d'Ile-de-France et de toutes les personnes réunies ici en cette fin d'après-midi.

Il fait notre fierté car il est la concrétisation d'un idéal que nous souhaitons tous porter : celui de l'échange, des rencontres et des découvertes. Un lieu qui ouvre les jeunes sur le monde.

***

Si les travaux qui débuteront dès cet été, dont le financement sera conjointement assuré par la Département et la Région, répondent à des impératifs logistiques, je n'ai aucune crainte pour l'avenir, bien au contraire. La rénovation partielle de l'établissement est la garantie d'un succès durable.

Succès auquel, cher Yves Lemaire, vous avez grandement participé. Je sais que cet avec le cœur lourd que vous quitté le Lycée International de Saint-Germain-en-Laye.

Mais je ne doute pas que vous saurez occuper votre temps entre le monde associatif et le domaine artistique tout en gardant un œil sur cette institution à laquelle vous êtes très attaché.

Nous vous souhaitons de prendre le meilleur départ possible dans cette nouvelle vie qui commence. Je vous propose, à la veille de votre départ en retraite de méditer sur cette citation de Gandhi : « Il faut apprendre à rester serein au milieu de l'activité et à être vibrant de vie au repos ».

Je vous remercie.


 
Plus d'info