• Carrières - 5
bandeau

Mobilisation contre la fermeture du Point d’accès au droit - Le Parisien 78 (3.12.2014)

  Vendredi, 05 Décembre 2014 12:59
Revue de presse / Carrières-sous-Poissy

UNE PÉTITION CIRCULE sur les réseaux sociaux. Depuis plusieurs jours, des voix s'élèvent contre la fermeture, à la fin du mois, du Point d'accès au droit (PAD) de Carrières-sous-Poissy. L'information a commencé à filtrer fin octobre auprès du personnel. Les partenaires du PAD comme l'Adil, Yvelines Médiation ou encore l'association Crésus, spécialisée dans l'aide aux personnes en surendettement, ont été avisées la semaine dernière. « Le choc a vite laissé place à la stupéfaction », confie un membre du personnel.

 

Cette structure, située dans le quartier Saint-Louis, accueille chaque année environ 2 500 familles. « C'est dommage que l'on ferme cet endroit situé au plus près de la population et qui répond souvent à des urgences sociales », regrette Laurence, une habitante de Carrières-sous-Poissy qui a bénéficié à plusieurs reprises des services du juriste du PAD. « Ce lieu est très pratique. Le personnel est très compétent. Les gens peuvent aborder leurs problèmes en toute discrétion. Je ne comprends pas la décision de la municipalité » ajoute cette femme de 45 ans.

La mairie affirme vouloir le « transférer au sein du Pôle multiservices »

Eddie Aït, conseiller municipal d'opposition (PRG) s'insurge également de la volonté de la municipalité de fermer ce lieu qu'il avait inauguré lorsqu'il était encore maire, le 30 septembre 2011, en présence du président du TGI de Versailles et du procureur de la République. « La région Ile-de-France a participé au moment de la création du PAD au financement des travaux à hauteur de 60 000 € sur un total de 135 000 €. Je vais réclamer qu'on rembourse cette somme » indique l'élu.

Christophe Delrieu, le maire (DVD) de Carrières-sous-Poissy, se défend de vouloir fermer le PAD. « Nous allons le transférer au sein du Pôle multiservices Michel Colucci au sein d'une structure qui regroupera également le logement, l'emploi et l'action sociale. Nous voulons mettre en place un guichet unique. Le service offert aux habitants restera identique, assure-t-il. Aucune date précise n'a été donnée concernant le déménagement. Même si l'objectif est que cette nouvelle direction soit en place le 1 er janvier 2015 ».

Hervé Rachynski


 

Inscription2



Articles liés

Plus d'info