• Carrières - 5
bandeau

La distribution du courrier sera rétablie dans la cité

  Vendredi, 17 Août 2012 09:59
Revue de presse / Carrières-sous-Poissy

parisienLes recommandés et des colis seront à nouveau distribués à partir de lundi dans le quartier Saint-Louis à Carrières-sous-Poissy. Ce service est suspendu depuis bientôt un mois. Hier, le sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye a provoqué une réunion afin de rassembler l'ensemble des acteurs autour de la table pour tenter de trouver une solution. Après des discussions constructives, une reprise totale de la distribution a été décidée.

Actuellement, les habitants de Saint-Louis retirent leurs plis et leurs colis au bureau de poste du centre-ville. Ils doivent parfois patienter une heure sur le trottoir. « La Poste a pour mission d'assurer un service universel qui est de délivrer les colis et les recommandés sur l'ensemble du territoire », a rappelé Philippe Court, le sous-préfet. Lors de la réunion, le représentant de l'Etat a mis les choses au point. Il a constaté que les arguments avancés par la Poste pour justifier l'interruption du service n'étaient pas justifiés. « Les actes de délinquance n'existent pas, indique-t-il. Aucune plainte et aucune main courante n'ont été déposées par l'entreprise. » La Poste évoquait des vols de scooters et de courrier dans différents secteurs de cette cité de 5000 habitants. « C'est en fait pour des raisons d'adresse erronée et d'absence de nom sur les boîtes aux lettres, voire des problèmes d'accès que les postiers n'assurent pas la distribution », souligne Philippe Court.

Le maire avait dénoncé le caractère discriminatoire

La direction de la Poste, qui reconnaît un « dysfonctionnement », rappelle toutefois qu'elle rencontre effectivement des difficultés. « Les serrures des boîtes aux lettres ont été endommagées volontairement, l'interphone des locataires ne fonctionne pas et le passe pour ouvrir les portes des immeubles est parfois hors d'usage », raconte Christel Papillon-Vilollet, la porte-parole de l'entreprise. L'ensemble des difficultés qui ont été mises en évidence doivent être résolues rapidement. Un travail va être d'ailleurs mené avec les bailleurs.

De son côté, Eddie Aït (PRG), le maire de la ville, se « satisfait de la reprise progressive de la livraison des colis et recommandés à partir du lundi 20 août ». Il avait interpellé la direction de la Poste et souligné le caractère « indigne et discriminatoire » de la suspension du service. Une prochaine réunion de travail aura lieu à la sous-préfecture avec les mêmes participants à la rentrée de septembre afin de faire un point d'étape sur le fonctionnement de la distribution du courrier dans le quartier Saint-Louis.

 

Source : Le Parisien - Edition Yvelines - 17 août 2012


 
Plus d'info