• Carrières - 5
bandeau

Eddie Aït présente ses '' solutions anti-crise ''

  Mercredi, 19 Janvier 2011 09:14
Revue de presse / Carrières-sous-Poissy

courrier_des_yvelinesUne grande partie du discours des voeux du maire PRG de Carrières-sous-Poissy, Eddie Aït, a été consacrée à la crise et aux difficultés des communes pour assumer leurs missions.

Le traditionnel film rétrospectif de l'année 2010 diffusé, le maire PRG de Carrières-sous-Poissy, Eddie Aït est revenu, à l'occasion de ses voeux prononcés Espace Louis-Armand, sur les grandes orientations de la Ville en matière de services aux familles, de sécurité, de cadre de vie, de développement économique et urbain. '' La crise a touché les Carriérois et, fidèles à nos valeurs, nous avons renforcé notre action dans le domaine social. Je pense en particulier aux problématiques de logements et d'emploi '', a-t-il souligné.

« Pour assumer nos responsabilités. Nous avons utilisé deux leviers : la maîtrise budgétaire grâce à la réduction des dépenses de fonctionnement des services de 8 %, couplé à la renégociation des emprunts toxiques, ainsi que l'appel aux multiples partenaires institutionnels pour financer nombre de projets », a rappelé le maire, ce vendredi soir. Plus de 6 millions d'euros économisés ont été réinjectés pour financer des projets d'équipements publics.

'' L'endettement par habitant, se félicite l'élu, a été réduit à 75 euros par habitant en 2010, contre 260 euros en 2006 ! ''

Après la récente ouverture d'une mini-crèche, une crèche de 42 berceaux sera livrée avec le nouveau programme immobilier fin 2013, dans la ZAC des Bords de seine, tandis qu'un relais d'assistantes maternelles est déjà annoncé.

Le maire a encore cité l'agrandissement de l'école des Dahlias, la réhabilitation de l'établissement maternel Mistral, la création d'un nouveau groupe scolaire, dans le cadre de la centralité. Eddie Aït a terminé son allocution par la présentation de l'aménagement d'un espace naturel sensible, prévu en 2015.'' Sur plus de 113 hectares, en bordures de Seine, notre ville possédera le plus grand parc récréatif et paysager des Yvelines '', a-t-il souligné.

Cette mise en valeur des berges de seine, est soutenue par le conseil général des Yvelines, à hauteur de 14 millions €, tandis que la communauté d'agglomération contribue à cet investissement à hauteur de 3 millions d'euros.

Source : Le courrier des Yvelines - 19 janvier 2011

 

 


 
Plus d'info