• Carrières - 5
bandeau

SIDRU : Eddie Aït, Maire, Conseiller régional d’Ile-de-France et Vice-président du SIDRU, s’inquiète de la situation financière du Syndicat Intercommunal pour la Destruction des Résidus Urbains

  Mercredi, 21 Septembre 2011 12:56
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

A l’occasion du dernier conseil syndical du SIDRU des informations sur l’état de la dette ont été présentés. Les éléments fournis soulèvent à nouveau des inquiétudes concernant la gestion financière ce Syndicat intercommunal. « L’inquiétude est d’autant plus grande que la structure même des emprunts contractés par le SIDRU comporte de nombreux risques. Cela rend particulièrement dépendants aux fluctuations du marché ! » souligne Eddie Aït, Maire, Conseiller régional d’Ile-de-France et Vice-président du SIDRU.

Déjà en janvier 2010, dans un courrier adressé au Président du SIDRU, Eddie Aït, Maire, Conseiller régional d’Ile-de-France et Vice-président du SIDRU, avait fait part de ses interrogations sur le montant de la dette du Syndicat intercommunal et sur les moyens mis en œuvre pour parvenir à une baisse de l’endettement.

Face aux interrogations légitimes des Carriérois, et une éventuelle augmentation de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM), Eddie Aït a tenu à rappeler la situation similaire des finances de la Ville lors de son élection en 2008. La mobilisation de la Municipalité a permis la renégociation d’un certain nombre d’emprunts toxiques contractés par la précédente Municipalité et limiter l’impact financier pour les habitants. « J’invite le SIDRU à poursuivre les négociations avec les banques pour qu’une solution, acceptable par tous, soit trouvée dans le remboursement des emprunts. En tant qu’élu local, je ne peux accepter les spéculations financières faites avec l’argent des contribuables. Dans le contexte actuel, c’est une question morale autant que financière » précise Eddie Aït, Maire, Conseiller régional d’Ile-de-France et Vice-président du SIDRU. 

 


 
Plus d'info