• Carrières - 5
bandeau

Projet de liaison RD30-RD190 « Pont d’Achères » : la Municipalité de Carrières-sous-Poissy adresse un courrier de soutien aux riverains menacés de l’Île de la Dérivation

  Lundi, 26 Décembre 2011 14:35
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

Du 2 au 31 janvier prochain se déroulera l'enquête publique préalable à la Déclaration d'Utilité Publique du projet de création d'une voie nouvelle entre la RD 190 et la RD 30. Le projet prévoit notamment un passage sur la pointe nord de l'Ile de la Dérivation, à Carrières-sous-Poissy, à moins de cinquante mètres des premières habitations. A quelques semaines de ce lancement, la Municipalité de Carrières-sous-Poissy tient à rappeler qu'elle s'est toujours opposée à cette solution retenue par le Conseil général des Yvelines.

« La Ville s'oppose à tout projet routier qui viendrait nuire à la préservation des zones naturelles » précise Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Ile-de-France. « Ce projet est en contradiction avec la politique municipale et porte atteinte à l'intégrité de l'Île de la Dérivation à laquelle nous sommes tous attachés et qui a su préserver, jusqu'à présent, un mode de vie où la circulation automobile en est exclue et où les modes doux de déplacement sont la règle ». ajoute-t-il.

Dans un courrier adressé à l'ensemble des riverains de l'Île de la Dérivation, la Ville invite les habitants à se mobiliser collectivement et à venir exprimer leur refus du projet dans le registre d'enquête publique. Pour sa part, la Municipalité entend rappeler fermement son opposition au Conseil général des Yvelines et obtenir une modification du tracé.

La concertation préalable, menée à l'été 2009 par le Conseil général des Yvelines, a été l'occasion pour de nombreux habitants d'exprimer leur opposition au projet. De même, lors du Conseil municipal du 28 mai 2009, les élus carriérois se sont unanimement déclarés contre le projet de liaison RD 30 – RD190. « La Ville s'oppose à tout projet routier qui viendrait nuire à la préservation des zones naturelles que sont l'Ile de la Dérivation et l'Ile Nancy à Andrésy, classée en Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) ».

> Carrières-sous-Poissy engagée pour la mise en valeur de ses berges

- un engagement de longue date

Depuis 2008, la Ville a engagé de nombreux travaux pour aménager et animer ses berges : installation d'un parcours fitness de plein air sur le chemin de Halage, opération « Plaine propre », aménagement d'un espace pique-nique à l'Etang de la Vieille Ferme, pose de barrières de protection en bois, révision de la signalétique (informative et directionnelle), réalisation d'une aire de jeux, organisation du « Cross des écoles » et du « Challenge intercommunal des Deux Rives de Seine » (épreuve de course à pied) sur les berges...

- une passerelle au dessus de la Seine réservée aux circulations douces

En parallèle, le Syndicat Mixte de la Seine et de l'Oise (SMSO) met à l'étude un ouvrage de franchissement destiné aux circulations douces entre Poissy et Carrières-sous-Poissy qui pourra avantageusement desservir le quartier des bords de Seine en même temps qu'il reliera les centres urbains des deux villes.

- le plus grand parc récréatif et paysager des bords de Seine en 2015

En 2015, Carrières-sous-Poissy accueillera le plus grand parc récréatif et paysager du département des Yvelines.Mené avec l'EPAMSA, l'EPFY et la Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine, ce projet, sur 13 hectares, vise à la sauvegarde des bords de Seine, de ses paysages et richesses faunistiques, ainsi que sa promotion auprès d'un large public.

- un engagement récompensé avec le label « Ville Seine »

Le 25 novembre 2010, à l'occasion du Salon des Maires et des Collectivités Locales, la Ville de Carrières-sous-Poissy a reçu le label « Ville Seine ». Ce prix, décerné par l'association « La Seine en Partage », vient récompenser les efforts de la Ville dans la mise en valeur de ses berges de Seine en général et pour la création, avec le département des Yvelines, du Parc écologique des bords de Seine en particulier. Pour sa première candidature, la Ville a obtenu le niveau 3 de la labellisation. Le jury lui a décerné 3 « Canards » sur 4 maximum.

 

 


 
Plus d'info