• Carrières - 5
bandeau

La ville de Carrières-sous-Poissy (78) récompensée par une « Marianne d'Or du Développement Durable 2012 »

  Mardi, 11 Décembre 2012 17:29
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

Mardi 11 décembre se déroulait au Conseil Constitutionnel la remise de la Marianne d'Or du Développement Durable.

Parmi les 20 lauréats, trois villes d'Île-de-France ont été mises à l'honneur : Paris, Issy-les-Moulineaux et Carrières-sous-Poissy.

Pour l'occasion Madame Anne-Marie Escoffier, Ministre déléguée chargée de la Décentralisation, Monsieur Jean-Louis Debré, Président du Conseil Constitutionnel, Monsieur Dominique Baudis, Défenseur des Droits, et Alain Trampoglieri, Secrétaire général du concours national des élus de la République étaient présents pour remettre le Prix à Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Île-de-France. Il était accompagné de Philippe BARRON et de Philippe CORBIER, adjoints au Maire.

La Marianne d'Or du Développement Durable récompense et promeut les politiques publiques d'excellence en matière environnementale.

La candidature de Carrières-sous-Poissy s'appuyait une démarche globale de développement durable à travers ses projets urbains, ses projets de développement économique innovant et ses aménagements paysagers. L'objectif de la Municipalité est d'offrir un cadre de vie préservé à l'ensemble des habitants et à ceux qui viennent s'installer sur le territoire communale. « C'est un véritable projet de territoire qui est récompensé en particulier pour la ZAC Centralité » s'est félicité Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Île-de-France. « En associant divers acteurs autour de la table - Conseil régional d'Île-de-France, Conseil général des Yvelines, Communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine, EPAMSA, EPFY -, nous sommes parvenus à définir un projet d'ensemble qui intègre parfaitement les problématiques environnementales. C'est aussi ce travail qu'il convie de saluer. »

> Un projet de développement durable décliné sur le territoire communal

  • Projet urbain : Carrières Centralité

Projet phare sur le territoire de la Seine Aval, il est labellisé « éco-quartier » (44 hectares).

Fortement marquée par des axes de communication qui segmentent le territoire et isolent les quartiers, la Ville souhaite, par ce grand projet, réunir la ville autour d'un centre fort et de recréer le lien historique avec la Seine.

Il s'agit de concevoir une ville dense, compacte, respectueuse de l'environnement et du patrimoine naturel, avec une offre de transports repensée pour rendre le territoire communal économiquement attractif.

Le projet comprend notamment la réalisation de :

- une agora : nouveau centre-ville animé et attractif de la ville, il sera conçu comme un grand espace de rencontre qui fera le lien entre tous les quartiers de la ville, existants et à venir,

- un grand parc habité de 10 hectares, véritable corridor écologique

- 2800 logements nouveaux à l'horizon 2023.

- des équipements publics, en particulier trois nouveaux groupes scolaires, une crèche, et une salle multifonction,

- des commerces et services de proximité attractifs en pieds d'immeuble,

- la transformation de l'avenue de l'Europe (axe routier majeur) en boulevard urbain sur lequel circulera un transport en commun en site propre,

- la création d'une passerelle réservée aux circulations douces au-dessus de la Seine afin d'offrir un accès sécurisé et rapide à la gare de Poissy pour tous les habitants de la ville.

Les partenaires du projet sont la CA2RS, l'EPAMSA, l'EPFY, le Conseil régional d'Ile-de-France (notamment dans le cadre de l'appel à projet « Nouveaux Quartiers Urbains ») et le Conseil général des Yvelines.

  • Développement économique innovant : Écopôle Seine Aval et Fabrique 21

L'Écopôle Seine Aval (conduit par la CA2RS) vise à la réalisation d'un quartier d'activités ambitieux qui allie filières économiques locales et aménagement paysager de qualité.

Les objectifs du projet sont notamment de :

- développer la filière de l'éco-construction et des éco-matériaux par l'accueil d'activités industrielles et artisanales en pointe sur les aspects environnementaux, en lien étroit avec l'éco-port sur le territoire de Triel-sur-Seine.

- créer environ 3 000 emplois à l'horizon 2025,

- intégrer la zone d'activités économiques à son environnement,

- offrir des espaces publics de qualité à tous (parcours destinés aux vélos et aux piétons, espaces verts...).

La Fabrique 21, inaugurée le 27 septembre dernier, est le 1er programme immobilier d'entreprises de la région parisienne conçu par et pour les éco-constructeurs, dans une logique exemplaire de développement durable. Il accueillera des ateliers et des bureaux dédiés aux acteurs de l'éco-construction sur plus de 5000 m².

  • Aménagements paysagers : le Parc du Peuple de l'Herbe

Sur plus de 113 hectares, classés en Espace Naturel Sensible, le long de la Seine, le Parc du Peuple de l'Herbe sera le plus grand parc récréatif et paysager du département des Yvelines.

Le Parc est pensé dans un cadre cohérent de mise en œuvre d'une politique de protection, de gestion et d'ouverture au public des espaces naturels afin de préserver la qualité des sites, des paysages et des milieux naturels.

Différents lieux seront aménagés parmi lesquels :

- la bande active, qui forme la transition entre la ville et les milieux naturels,

- l'espace naturel en tant que tel,

- les deux étangs de la Galiotte et de la Vieille Ferme,

- la grève alluviale, située en bord du fleuve, qui établit un contact étroit avec la Seine et le parc,

- les émergences, qui comprennent notamment la Maison du Parc, une guinguette et un observatoire.

Les partenaires du projet sont le Conseil général des Yvelines, la CA2RS et la Ville de Carrières-sous-Poissy.

 


 
Plus d'info