• Carrières - 5
bandeau

La Municipalité fait de l'emploi une priorité renforcée pour 2013 et signe une convention pour le déploiement des Emplois d'Avenir sur la Ville

  Vendredi, 14 Décembre 2012 11:19
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

Réuni le 13 décembre, le Conseil municipal de Carrières-sous-Poissy a approuvé à l'unanimité la signature d'une convention de partenariat avec la Mission Locale pour le déploiement de Contrats d'Avenir sur le territoire de Carrières-sous-Poissy.

« Alors que la situation de l'emploi est difficile à Carrières-sous-Poissy, tout particulièrement au sein de la Zone Urbaine Sensible, c'est un signal fort envoyé à nos jeunes ! » se félicite Eddie Aït, Maire et Conseiller régional d'Île-de-France. Au premier trimestre 2012, la ville comptait en effet 1193 demandeurs d'emplois. De plus, entre 2009 et 2010, le chômage dans la ZUS a progressé de plus de 20% contre 1% dans la commune. « Ce nouveau dispositif vient renforcer ceux déjà mis en place par la Municipalité depuis 2008. L'emploi est plus que jamais la priorité pour 2013 ! » ajoute-t-il.

En effet, nombreux sont les dispositifs mis en place à Carrières-sous-Poissy dans le domaine de l'emploi, de la formation et de l'accompagnement des plus jeunes, comme par exemple :

- La valorisation des parcours de réussite scolaire (cérémonies et cadeaux pour les diplômés du BEPC et du BAC, allocation d'études pour les bacheliers avec mention très bien).

- Le soutien des adolescents jusqu'à 16 ans qui connaissent une situation scolaire difficile (Programme de Réussite Educative).

- L'aide aux jeunes dans leur recherche d'orientation, formation, stage et job grâce au Point d'Information Jeunesse (2000 visiteurs de 16 à 25 ans par an).

- L'accueil des stagiaires (dès la 3ème) et des apprentis au sein des effectifs de la Ville.

- La coopération avec C3 Consultants sur le déploiement des Contrats d'Autonomie et par ailleurs avec l'Ecole de la 2ème Chance.

- Le soutien aux projets de formation des jeunes Carriérois (Carrières Jeune Talent avec l'aide au permis de conduire ou au BAFA).

- L'organisation du Village des Métiers tous les ans depuis 2008.

- La mise à disposition des locaux au Pôle Colucci pour des accueils du public sur des questions liées à l'emploi (service d'amorçage de projets de création d'entreprises, Relais Emploi Conseil, Mission Locale).

Avec la Communauté d'Agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS), la Ville dispose également d'un Relais Emploi Conseil (REC). Situé au sein du Pôle Michel Colucci, le REC se veut complémentaire de Pôle Emploi et de la Mission Locale. Il permet un accompagnement régulier des demandeurs d'emplois et des salariés de plus de 26 ans. Il offre plusieurs types de prestations comme des ateliers quotidiens de recherche d'emploi ainsi qu'une aide à la création de CV, de lettres de motivation et des simulations d'entretiens d'embauche. Le REC organise des rencontres avec des employeurs lors de forum ou de sessions d'embauches.

> La Convention de partenariat avec la Mission Locale

Avec la signature de la Convention de partenariat, la Mission Locale et la Ville s'engagent à :

- Repérer des jeunes éligibles et les orienter vers le dispositif.

- Identifier des passerelles à mettre en place entre les dispositifs existants et les « Emplois d'Avenir ».

- Flécher de contrat « Emploi d'Avenir » sur des postes au sein de la collectivité et définir les modalités d'accueil et de suivi de ces jeunes.

- Mobiliser des employeurs potentiels sur le territoire (associations, établissements parapublics).

- Enrichir l'accompagnement des jeunes en « Emploi d'Avenir » en mobilisant ensemble tous les dispositifs de la Ville et de la Mission Locale visant l'autonomie des jeunes (mobilité, culture...) et favoriser les parcours qualifiant pour concourir à des sorties positives.

> Les Emplois d'Avenir en quelques mots

Créé par la loi du 26 octobre 2012, les « Emplois d'Avenir » s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans pas ou peu qualifiés, afin qu'ils réussissent une première expérience professionnelle et que leur soit ouvert l'accès à une qualification professionnelle. Les « Emplois d'Avenir » visent en priorité, notamment, les zones urbaines sensibles. L'État apporte une contribution financière au recrutement à hauteur de 75% du SMIC horaire.

> Infos +

01 78 63 72 32 (Direction de la Politique de la Ville et de la Démocratie Locale)


 
Plus d'info