• Carrières - 5
bandeau

En 2015, une nouvelle crèche de 40 berceaux à Carrières-sous-Poissy

  Vendredi, 07 Mars 2014 09:10
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

crechelespetitsloupsTrès attentive aux questions liées à la Petite enfance et plus largement aux modes de garde, la Municipalité a approuvé lors du Conseil municipal du 6 mars le choix du délégataire pour la gestion de la crèche « Les Petits Loups ». Située Rue de la Senette et d'une capacité de 40 berceaux, cette nouvelle crèche ouvrira ses portes le 1er janvier 2015.

En amont de la décision du Conseil municipal, le 6 mars 2013, une visite de chantier de la future crèche du quartier des Bords de Seine était organisée en présence d'élus, d'agents municipaux de la Petite enfance et de plusieurs représentants de Bouygues Immobilier. A cette occasion, Eddie Aït, Maire de Carrières et Conseiller Régional d'Ile-de-France, a rappelé « sa satisfaction de voir la création d'une nouvelle structure d'accueil pour les tout-petits ». 

La construction de cette nouvelle structure résulte d'une concertation menée avec les habitants ainsi que l'aménageur de la ZAC des Bords de Seine, Bouygues Immobilier. Grâce aux efforts de la Municipalité, la densité du quartier a pu être réduite de près de 40% par rapport au plan d'aménagement défini en 1992, et l'offre en services publics de proximité développée. «  Il est nécessaire pour nous d'accompagner l'accroissement de la population carriéroise et de rééquilibrer l'offre de service sur la ville, en particulier dans le quartier de la Senette, afin de répondre aux attentes des riverains » explique Eddie Aït, Maire et Conseiller Régional d'Ile-de-France.

P1090878Le vote lors du Conseil municipal du 6 mars constituait donc donc une nouvelle étape vers l'élargissement de l'offre de berceaux sur la commune. Les élus ont attribué à la société Evancia Babilou basée à Courbevoie les droits de gestion et d'exploitation de la crèche de 40 berceaux « Les Petits Loups ». Afin de soutenir l'élargissement du nombre de berceaux, la Ville participera financièrement aux dépenses de fonctionnement à hauteur de 675 068 euros sur cinq ans (2015-2019).


 
Plus d'info