• Carrières - 5
bandeau

Assemblée Générale du COPRA184 : la Ville de Carrières réaffirme son opposition au prolongement de l'A104 et appelle à une politique volontaire en matière de transports publics

  Vendredi, 30 Novembre 2012 17:05
Communiqués / Carrières-sous-Poissy

Alors que se déroule ce jour l'Assemblée Générale du CO.P.R.A. 184 (COllectif pour la Protection des Riverains de l'Autoroute A184 devenue A104), Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy et Conseiller Régional d'Ile-de-France, rappelle sa ferme opposition au prolongement de l'A104 et appelle à une politique volontaire en matière de transports publics.

Depuis 1991 et l'annonce publique du projet d'autoroute A104 (à l'époque A184) reliant Cergy à Orgeval, la mobilisation de la population, fédérée au sein d'associations de défense de l'environnement et du cadre de vie, ainsi que celui d'acteurs publics locaux ne s'est pas démentie. Cela fait donc maintenant plus de vingt ans qu'une opposition farouche à ce projet se manifeste.

Eddie Aït, Maire et Conseiller Régional d'Ile-de-France, tiens à rappeler son soutien plein et entier au COPRA et aux riverains mobilisés. « Tant du point de vue de la santé publique que de la remise en cause de notre cadre de vie, le projet de prolongement de l'A104 doit être purement et simplement annulé » explique-t-il. Alors que ce projet, pour des raisons budgétaires, semble être pour l'instant mis entre parenthèses, la mobilisation doit continuer plus que jamais. En effet, il pourrait être à tout moment réactivé.

« Sur ce projet nous voulons une réponse claire du Gouvernement. Nous ne pouvons pas nous satisfaire d'une suspension temporaire » précise Eddie Aït, par ailleurs à l'origine de la création, en 2008, d'un « Comité des Maires Contre l'A104 ». Pour les élus locaux engagés, l'opposition au projet ne s'arrête pas là. Il faut faire preuve de responsabilité et soutenir les solutions alternatives comme le développement des modes de transports publics. Et ce d'autant plus que le contexte économique oblige les pouvoirs publics à prioriser les projets d'infrastructures.

Des solutions existent :

  • mise en place de services de bus à haut niveau de service sur les routes départementales,
  • promotion des circulations douces (ce sera le cas entre Carrières et Poissy avec la réalisation d'une passerelle spécialement dédiée),
  • valorisation du transport fluvial et du fret ferroviaire.
  • mise en œuvre de projets tels que la TGO et du RER E EOLE

Co-signataire d'un courrier s'inquiétant du possible retardement du projet du RER E EOLE, Eddie Aït veut néanmoins se montrer optimiste : « Certes, cette éventualité est inquiétante. Mais nous maintenons la pression. Je veux dire aux populations que leurs efforts, nos efforts, paient toujours. J'en veux pour preuve l'accélération du projet de Tangentielle Ouest (TGO) relancée les 22 et 23 novembre derniers par la Région Ile de France et le Conseil général des Yvelines. Si nous nous mobilisons encore, nous obtiendrons des résultats concernant EOLE et l'annulation du prolongement de l'A104 ».

En préambule de cette Assemblée Générale, Eddie Aït avait reçu le 15 octobre dernier des représentants du COPRA184 afin de leur rappeler l'engagement du Conseil Municipal qui avait voté en juin 2009 une motion rejetant catégoriquement tout tracé en zone urbanisée.


 
Plus d'info