• Carrières - 5
bandeau

Urgence climatique : pour une mobilisation de la jeunesse francophone ! (HUFFINGTON POST (20.03.2015)

  Vendredi, 20 Mars 2015 15:59
Actualité / Carrières-sous-Poissy

Tribune publiée par Eddie AIT

CLIMAT - Les récents évènements au Vanuatu nous rappellent tristement l'enjeu central des questions environnementales. En moins de 16 mois, les archipels du Pacifique ont été touchés par deux ouragans de magnitude extraordinaire, le super typhon Haiyan et le cyclone Pam. Les citoyens et les politiques ont pu se croire longtemps à l'abri de ces phénomènes climatiques d'envergure.

Dorénavant, plus personne ne peut être climato-sceptique. Ces drames humains doivent nous permettre de dépasser les égoïsmes et modifier nos modes de vie.

Aussi, et après l'échec amer de la conférence sur le Climat à Copenhague en 2009, il est plus que jamais essentiel de trouver de nouveaux accords afin de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius d'ici à 2100.

A la veille de la Conférence sur le Climat 2015 à Paris, la France doit jouer un rôle moteur en mettant sur la table des propositions fortes afin de trouver une solution de qualité. Un discours de responsabilité doit être diffusé auprès des citoyens et surtout auprès des nouvelles générations. Dans ce combat, la jeunesse francophone doit occuper une place particulière.

La francophonie est une chance, un atout qui mérite d'être exploité. Elle contribue à l'obtention d'accords entre les pays francophones en amont des grands rendez-vous mondiaux et a pour objectif de s'assurer de l'égalité d'accès aux discussions et aux textes du Sommet Climat. Annick Girardin, Secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie, en a fait sa priorité.

Sur le modèle de l'alliance francophone économique, des structures ont ainsi été créées autour du développement durable comme l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable.

Par ailleurs, des initiatives centrées sur la jeunesse se développent à l'image des démarches engagées par l'Organisation Internationale de la Francophonie et du partenariat passé entre l'Association des Régions de France et France Volontaires qui renforce la mobilisation de la jeunesse en faveur de la solidarité internationale autour du développement durable.

Mais, pour la jeunesse, la question n'est plus seulement une urgence écologique mais une urgence pour la sécurité planétaire et pour tous les acteurs de la société qui en partagent la responsabilité. L'enjeu n'est pas uniquement de sauver la planète mais de construire la paix mondiale et de prévenir les conflits graves liés à l'accroissement des inégalités, aux déplacements de population et aux tensions sur les ressources qui s'accentuent de jour en jour.

Aussi, et face à l'urgence climatique, l'hypothèse de la création d'une organisation internationale de la jeunesse francophone trouve toute sa pertinence.


 

Inscription2



Articles liés

Plus d'info