• Carrières - 5
bandeau

Sécurité publique et transports urbains à Carrières : visite à CSO avec Abdelhak KACHOURI, Vice président de la région Ile-de-France chargé de la citoyenneté, de la politique de la ville et de la sécurité

  Jeudi, 09 Février 2012 13:22
Actualité / Carrières-sous-Poissy

IMG00011-20120209-1159Abdelhak KACHOURI, Vice président de la région Ile-de-France chargé de la citoyenneté, de la politique de la ville et de la sécurité, s’est rendu le 9 février à Carrières-sous-Poissy, pour rencontrer avec Eddie AIT, Maire (PRG) et Conseiller Régional d’Ile-de-France, la Direction de CSO et des employés suite aux incident survenus à la fin du mois de janvier. Après un accueil en Mairie, le Vice président de la Région et Eddie AIT, Maire (PRG) de Carrières, et Françoise MERY, Adjointe au Maire chargée de la Sécurité, se sont rendus au dépôt de bus CSO.

Les sujets qui ont été abordés par CSO ont porté sur la présentation du contexte global de l’exercice des activités de transport, les tendances sur les atteintes physiques et les atteintes aux biens et les projets et orientation en terme de sécurité.

La Région Ile-de-France participe activement, avec le STIF, les opérateurs et la Préfecture de police, à la politique de sécurisation des transports en renforçant la présence humaine sur les réseaux et en déployant les systèmes de vidéosurveillance et de communication. A Carrières, 26 médiateurs sont déployés sur les lignes de la CSO, 9 contrôleurs assurent la lutte contre la fraude et 100% des bus sont équipés de la vidéo embarquée. Par ailleurs, en Ile-de-France,  près de 2.000 bus du réseau Optile sont progressivement équipés en radio ou géo localisation. Outre l’aspect sécurité, ce système permet une meilleure régulation de l’exploitation du réseau, ainsi que le développement de l’information en temps réel.

A l’issue de la visite, Eddie AIT et Abdelhak KACHOURI, ont précisé : « « nous ne saurions transiger sur la question de la sécurité dans les transports franciliens. L’Ile-de-France est d’ailleurs la seule Région de France à financer la vidéo sécurité. Mais il ne faut pas oublier que l’humain est toujours mieux à même de prévenir ou de régler les conflits, les caméras ne sont que des outils qui les accompagnent. Aujourd’hui, plus de 3 000 agents sont présents sur le réseau francilien. Cette présence est due à un partenariat fort entre la Région, le STIF, les opérateurs, les élus locaux, la préfecture et les associations et nous continuerons à privilégier cette action, où chacun doit prendre sa part de responsabilité».

L 'Île-de-France concentre à elle seule 60 % de la délinquance commise dans les transports en commun en France. L'enjeu de la sécurité dans la région est d'autant plus crucial que certains chiffres donnent le vertige : près de 4 milliards de voyages y sont effectués chaque année (Nombre de voyages annuels tous modes de transports pour 2009. Source STIF).  Abdelhak KACHOURI a également renouvelé son soutien au Maire de Carrières dans sa volonté d’obtenir le maintien du Poste de police annexe dans sa commune.  De son côté, Eddie AÏT a rappelé la nécessité pour l'État d'assurer ses fonctions régaliennes dans le domaine de la sécurité.

 

IMG00010-20120209-1158

IMG00007-20120209-1158

IMG00008-20120209-1158


 
Plus d'info