• Carrières - 5
bandeau

Lancement de la deuxième phase de commercialisation de Carrières Centralité (13.11.2014)

  Jeudi, 20 Novembre 2014 16:10
Actualité / Carrières-sous-Poissy

Mesdames, Messieurs,

Débarrassés de recours contentieux inexplicables pour ne pas dire abusifs mais largement préjudiciables à l'intérêt général, aux contribuables et aux finances locales (perte de 1 million d'euros), nous sommes réunis pour procéder officiellement au lancement de la deuxième phase de commercialisation de la ZAC Carrières Centralité. La première s'étant produite en juin 2012 avec l'inauguration du Village de la Centralité.

La Région Ile-de-France se félicite donc que les promoteurs, Nexity, Promogim, Semiic Promotion et Arc Promotion, aient repris activement leur démarche depuis le début du mois d'octobre. La première opération de Nexity, engagée en 2013, sera livrée avant l'été 2015. Elle comprend des logements et une salle associative multifonction. Cofinancés à hauteur de 1 million d'euros par le Conseil régional, le Groupe scolaire et l'accueil de loisirs ouvriront leurs portes au cours de l'année 2015.

Plus de 1000 logements devraient voir le jour d'ici 2017 sur le premier quartier aménagé de l'opération, le quartier Beauregard, qui se trouve sur l'avenue de l'Europe, à proximité de la gare RER/SNCF de Poissy.

Pilotée par l'EPAMSA dans le cadre de l'Opération d'Intérêt National Seine Aval, « Carrières Centralité » est un des projets phares du territoire de la communauté d'agglomération des deux rives de Seine (CA2RS). Il donne à cette commune, et pour la première fois de son histoire, la maîtrise de son développement urbain.

Je salue à cette occasion, le Président de la CA2RS, Philippe TAUTOU, et l'ensemble des services de la CA2RS, la Direction de l'urbanisme de la Ville de Carrières, et l'ensemble des personnels de l'EPAMSA.

Le savoir-faire de l'EPAMSA, dans le montage de ce type d'opération mixant logements, équipements et activités, environnement et transports, est un atout indéniable. L'EPAMSA est un établissement public qui a prouvé, à la Région, et à ses élus, par son action (études d'impact, études financières, étude relative aux équipements publics à développer...) et ses résultats, son utilité sur notre territoire.

Projet soutenu, défendu et accompagné par le Conseil Régional d'Ile-de-France, ce nouveau et véritable centre-ville, pour Carrières, est ouvert sur la Seine. Il comprendra d'ici 2025, 2800 logements, un parc urbain, véritable corridor écologique de 10.5 hectares, baptisé « Parc Nelson Mandela » par une décision unanime du Conseil Municipal du 6 mars 2014, une place publique, des équipements publics structurants (halte garderie, accueils de loisirs, crèches, écoles...), des commerces et des activités, comme un cinéma et un marché forain.

Ce nouveau centre-ville répond aux exigences posées par la Région et sa majorité : plus de logements pour les familles, de nouvelles mobilités pour mieux circuler, des activités renforcées pour relancer la croissance et créer de l'emploi, et un environnement préservé pour la défense du cadre de vie. De quoi satisfaire les Carriérois et les nouveaux arrivants.

Le 27 mars, Jean-Paul HUCHON, a pu visiter le Village de la Centralité, et confirmer tout les soutiens financiers, et politiques du Conseil Régional d'Ile-de-France à l'EPAMSA, à notre territoire et à sa dynamique urbaine.

La Région Ile-de-France a fait du logement une priorité pour répondre à l'urgence des besoins. Ces besoins, ce sont 70 000 logements à construire par an, en Ile-de-France, dans le cadre notamment du Grand Paris. Aussi, la Région Ile-de-France est associé au plan de mobilisation lancé par l'Etat. Nous devons relancer rapidement et massivement la construction de logements, favoriser la croissance et l'emploi et lutter contre les inégalités territoriales en offrant de nouvelles perspectives de développement à des communes trop longtemps laissées à l'écart.

C'est pourquoi, je me félicite que la Ville de Carrières est pris, dès 2009, son destin en main, en faisant, d'une part, échec à un projet immobilier privé russe déjà engagé, de plus de 1000 logement, sans équipement public, et d'autre part, en engageant, avec la Région, l'EPAMSA et ses partenaires, les études nécessaires à la réalisation de la ZAC « Carrières Centralité ».

La Région Ile-de-France y participe financièrement au titre de nombreux dispositifs mobilisés pour l'occasion et le territoire en devenir qui nous rassemble : Nouveaux Quartiers Urbains (pour près de 4.5 millions d'euros), GP3, Contrat Régional, Politique de la Ville (pour plus d'1 million d'euros), et enfin des aides spécifiques.

La Région Ile-de-France est aussi attachée, au titre de sa responsabilité sociétale, à la prise en compte des parties prenantes dans tous les projets d'aménagements urbains et/ou paysagers auxquels elle participe. Aussi, elle se félicite de la concertation conduite dès 2010, en lien avec l'EPAMSA et l'Agence Nicolas Michelin, et qui a permis, notamment, de faire émerger un projet de Maison de Santé, par décision du Conseil des Sages de l'époque, de faire voter les habitants su les noms des 17 nouvelles voies crées, mais aussi l'adoption unanime d'un programme d'équipements publics qu'il conviendra désormais de respecter dans sa mise en œuvre. Un véritable travail sur les formes de l'habitat a pu être également fourni à travers différents ateliers citoyens.

Environnement, habitat, développement économique...

« Carrières Centralité », avec l'aide la Région et du STIF, apporte aussi des solutions indispensables à l'amélioration des mobilités sur la boucle de Chanteloup en général et sur Carrières en particulier :

  • D'une part, par la requalification de la RD 190 en boulevard urbain arboré et la mise en œuvre d'une desserte en bus à haut niveau de service des Gares RER/SNCF de Poissy.
  • D'autre part, avec la création d'une passerelle circulations douces entre Carrières et Poissy, avec le SMSO.

Au nom de la Région, j'ai récemment saisi les Présidents du Conseil Général des Yvelines et du SMSO en vue de l'organisation d'une table ronde pouvant conduire à l'accélération du calendrier de telles réalisations. S'inscrivant dans le cadre du Plan de déplacement urbains d'Ile-de-France adopté le 19 juin 2014, et du SDRIF voté le 18 octobre 2013, « Carrières centralité » invite aussi l'ensemble des habitants à s'interroger sur les limites aujourd'hui atteintes par le déplacement individuel en voiture.

Alors, et, plus que jamais, la Région est un partenaire des collectivités territoriales. A Carrières, la Région a fait le choix d'investir pour l'avenir. Aussi, et à proximité du lieu où nous nous trouvons, elle porte toujours, avec la CA2RS, le projet d'implantation d'un lycée professionnel, avec internat, des métiers de l'éco construction.

« Carrières Centralité » est une des premières pierres d'un mouvement plus vaste, engagé en mars 2008 sur nos territoires, communal, intercommunal, départemental et régional.

D'autres pierres, financées par le Conseil Régional, sont annoncées,

  • comme l'agora commerciale au sein de « Carrières Centralité », complémentaires des pôles existants
  • La ZAC Éco-pôle
  • la Maison des insectes au cœur du Parc départemental du Peuple de l'Herbe
  • et la création de haltes fluviales en bord de Seine

Mais au-delà du soutien de la Région, j'ai aujourd'hui une certaine fierté à voir se poursuivre les réalisations engagées, à plusieurs, en 2008, avec la CA2RS, l'EPAMSA et l'équipe municipale que j'avais l'honneur de diriger. Des réalisations qui visent à préserver notre environnement, à défendre notre territoire et à lui donner un temps d'avance.

Je vous remercie.


 

Inscription2



Articles liés

Plus d'info