• Carrières - 5
bandeau

Hôpital de Poissy - Saint-Germain-en-Laye : les Maires se mobilisent

  Mercredi, 06 Mars 2013 15:39
Actualité / Carrières-sous-Poissy

Courrier adressé à Madame Marisol Touraine, Ministre de la Santé, sur la situation du centre hospitalier intercommunal de Poissy - Saint-Germain-en-Laye et signé par les Maires des villes de Achères, Feucherolles, Maurecourt, Triel-sur-Seine, Villennes-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy :

Madame la Ministre,

Nous nous permettons d'attirer votre attention sur la situation du Centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye, considéré comme la plus importante structure hospitalière de l'ouest francilien puisqu'il se doit de couvrir un bassin de santé de 700 000 personnes. Pourtant, la qualité des soins n'a cessé de s'y dégrader. Les urgences sont saturées, les temps d'attente pour une consultation ou une opération s'allongent, le nombre de lits est plus qu'insuffisant, les personnels sont débordés et même accablés par leurs conditions de travail, etc.

Lors de votre intervention à l'Assemblée nationale, en octobre dernier, sur le Projet de loi de financement de la sécurité sociale, vous avez déclaré « l'hôpital public est l'épine dorsale de notre système de santé ». Nous partageons pleinement ce point de vue d'autant que la plupart des médecins généralistes ne veulent plus assurer de consultations à domicile, que bon nombre de nos habitants subissent la crise et renoncent à se soigner et que la privatisation des soins comme les dépassements d'honoraires accentuent la dégradation du droit à la santé pour tous.

Vous avez également annoncé votre volonté de « revaloriser les missions de l'hôpital public» et de «renoncer aux partenariats publics-privés pour la construction et l'exploitation des centres hospitaliers » ; c'est précisément ce que nous souhaitons localement. C'est pourquoi nous requérons la réouverture des urgences sans interruption de Saint-Germain-en-Laye afin de désengorger celles de Poissy, nous réclamons vivement la réorganisation et la modernisation de l'hôpital de Poissy et vous exhortons de redonner à l'hôpital public les moyens nécessaires à une politique de santé de qualité. C'est une question de santé publique envers nos administrés et de solidarité envers les personnels soignants.

« La Nation garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé », (préambule de la Constitution du 27 octobre 1946). « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour ... les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires», (art. 25 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme du 10 décembre 1948).

Forts de ces valeurs fondatrices, à l'heure où la science progresse à pas de géant, où notre modèle de santé demeure comme une référence en Europe, nous considérons que l'hôpital public ne peut être démantelé au profit des cliniques privées et doit au contraire bénéficier des financements nécessaires pour assurer la continuité et la qualité de ce grand service public.

Les élus que nous sommes étant les mieux placés pour défendre le droit aux soins et à la santé de nos concitoyens, nous nous sommes regroupés afin de vous faire part de nos inquiétudes mais également de nos attentes sur le devenir de nos deux hôpitaux publics.

Notre démarche d'élus de proximité s'intégrant pleinement à votre proposition d'une « nouvelle approche fondée sur la confiance dans l'expertise des acteurs de terrain », nous espérons sincèrement que vous porterez à ce courrier toute l'attention qu'il mérite.

Dans l'attente, nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l'expression de notre haute considération.

Alain Outreman, Maire d'Achères

Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy et Conseiller Régional IDF

Patrick Loisel, Maire de Feucherolles

Gérald Rutault, Maire de Maurecourt

Joël Mancel, Maire de Triel-sur-Seine

François Gourdon, Maire de Villennes-sur-Seine


 
Plus d'info