• Présentation
  • Bureau
  • Compétences

Présentation de la CA2RS

Créée le 29 novembre 2005, la Communauté d'Agglomération des Deux Rives de la Seine est un établissement public de coopération intercommunale. Il siège dans les murs de l’ancienne mairie de Carrières sous Poissy. Ce type de coopération permet d’agir dans des domaines variés : Aménagement du territoire et politique du logement, Développement économique, Emploi et mises en réseau des actions sociales, Culture, Sport, Loisirs, Tourisme et Transports, Environnement et Voierie, Finances et Ressources humaines. L’objectif étant de dynamiser le territoire en puisant dans ses ressources et besoins. Au-delà, il s’agit d’améliorer les conditions et la qualité de vie des populations des six communes grâce à un développement économique équilibré et concerté. Hormis Carrières, la Communauté compte Andrésy, Chanteloup-les-Vignes, Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine et Chapet.

Lire la suite...

Bureau Communautaire

News image

Depuis le 26 janvier, l'exécutif se compose comme suit : - Pierre Cardo, Président - Philippe Tautou, 1er Vice-président (Maire de Verneuil-sur-Seine) - Eddie Aït, 2nd Vice-président (Maire de Carrières) - Hugues Ribault, 3ème Vice-président (Maire d'Andrésy) - Joël Mancel, 4ème Vice-président (Maire de Triel-sur-Seine) - Catherine Arenou, 5ème Vice-présidente (Maire de Chanteloup-les-Vignes) - Michel Sorain, 6ème Vice-président (Maire de Chapet)

Lire la suite...

Compétences

5.1 -   Au titre de compétences obligatoires 5.1.1 - Aménagement de l'espaceSchéma de Cohérence Territoriale (SCOT) et schéma de secteur ;Zones d'aménagement concerté d'intérêt communautaire ;Planification, création, organisation et gestion des transports en commun de personnes sur le territoire de la communauté ;Développement et fourniture du Très Haut Débit (THD) sur le territoire intercommunal dans le cadre de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 sur la confiance dans l'économie numérique.

Lire la suite...

Carrières accueillera l’Espace Naturel Sensible le plus important du Conseil général des Yvelines

  Vendredi, 22 Octobre 2010 00:00
Actualité / CA des 2 Rives de Seine

Réuni aujourd’hui en séance plénière, le Conseil général des Yvelines a voté à l’unanimité le projet de création d’un parc à vocation paysagère et récréative à Carrières en bords de Seine. Par ce vote, il s’engage à instituer une zone de préemption d’une superficie de 113 hectares et à acquérir des terrains. Cette zone comprend notamment l’Etang de la Galiotte, véritable « patrimoine naturel » immortalisé par le photographe Yann Arthus-Bertrand.

Eddie Aït, Maire PRG de la ville,  a accueilli cette nouvelle avec satisfaction « il s’agit là d’une des opérations les plus structurantes engagées par le Conseil général des Yvelines avant l’échéance de 2014. La Ville de Carrières est très honorée de cette décision qui constitue une réelle opportunité de développement pour le territoire communal et intercommunal ».

Mené avec l’EPAMSA, l’EPFY et la Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine, ce projet vise à la sauvegarde des bords de Seine, de ses paysages et richesses faunistiques, ainsi que sa promotion auprès d’un large public.

Eddie Aït se félicite de cette démarche partenariale : « je tiens tout spécialement à remercier Alain Schmitz, Président du Conseil général, Pierre Cardo, Président de la Communauté d’agglomération 2 Rives de Seine et Philippe Tautou, Vice-président de la Communauté d’agglomération en charge de l’aménagement du territoire ».

La protection et la mise en valeur des berges de Seine en tant que poumon vert sont un enjeu local (Ville de Carrières-sous-Poissy et Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine) mais aussi départemental. En effet, la création de ce parc répond à plusieurs objectifs du SDADEY (schéma d'aménagement pour un développement équilibré des Yvelines) et du projet Seine Park dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National Seine Aval.

La mise en œuvre de ce projet passe dans un premier temps par une phase préparatoire qui aboutira à la création d’un ENS. Un important travail de diagnostic (dimensions écologique, paysagère, culturelle, économique et sociale) a d’ores et déjà été mené par l’agence TER composée de paysagistes, d’architectes et d’ingénieurs. Le projet est mené conjointement par l’EPAMSA - l’Établissement Public d'Aménagement du Mantois Seine Aval qui coordonne l'Opération d'Intérêt National Seine Aval – la Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS) et la Ville de Carrières. Selon les prévisions, les travaux devraient débuter en 2012 pour une ouverture « plein régime » en 2015.

Le projet de création d’un parc écologique des Bords de Seine s’inscrit dans une logique d’innovation car il assoit la nécessité de protéger le territoire à travers la notion de biodiversité vécue comme patrimoine pour l’avenir. Pour favoriser la compréhension de ce concept et de ses enjeux auprès du grand public, le parc écologique aura pour thème les insectes et devrait porter le nom de « parc du peuple de l’herbe »


 
Plus d'info