• mun
photo
Tweets Eddie AÏT
COPRA
anticor
anticor

Inscription2

Eddie Aït répond à Christophe Delrieu : «La ville n'est pas en faillite» (Courrier des Yvelines 4.12.2014)

Revue de presse - Carrières-sous-Poissy
Jeudi, 04 Décembre 2014 13:10

«Contrairement à ce que dit M. Delrieu, la Ville n'est pas en situation de faillite ni en position d'être placée sous tutelle de l'Etat.» Eddie Aît, ancien maire de Carrières-sous-Poissy, répond à Christophe Delrieu, nouveau maire de la commune, au sujet de la situation financière de la commune. «S'il est vrai que les résultats en fonctionnement de l'exercice 2013 enregistrent un déficit de 1,339 millions d'euros, M. Delrieu omet de préciser qu'avec le report de l'exercice précédent, on arrive à un résultat de clôture positif en fonctionnement de 824 553 euros. Les excédents cumulés en fonctionnement et en investissement, totalisent un résultat de clôture de plus de 4,2 millions d'euros, à l'ouverture de l'exercice 2014. La mise sous tutelle n'est donc pas à l'ordre du jour. Bien au contraire! Et, chacun est libre d'interroger l'Etat. L'ensemble des ces éléments liés aux résultats excédentaires a été voté en conseil municipal et par M. Delrieu en premier. Ses déclarations visent donc simplement à lui permettre de trouver les excuses nécessaires pour ne pas tenir ses engagements pris devant les Carriérois.»

 

Lancement de la deuxième phase de commercialisation de Carrières Centralité (13.11.2014)

Actualité - Carrières-sous-Poissy
Jeudi, 20 Novembre 2014 16:10

Mesdames, Messieurs,

Débarrassés de recours contentieux inexplicables pour ne pas dire abusifs mais largement préjudiciables à l'intérêt général, aux contribuables et aux finances locales (perte de 1 million d'euros), nous sommes réunis pour procéder officiellement au lancement de la deuxième phase de commercialisation de la ZAC Carrières Centralité. La première s'étant produite en juin 2012 avec l'inauguration du Village de la Centralité.

La Région Ile-de-France se félicite donc que les promoteurs, Nexity, Promogim, Semiic Promotion et Arc Promotion, aient repris activement leur démarche depuis le début du mois d'octobre. La première opération de Nexity, engagée en 2013, sera livrée avant l'été 2015. Elle comprend des logements et une salle associative multifonction. Cofinancés à hauteur de 1 million d'euros par le Conseil régional, le Groupe scolaire et l'accueil de loisirs ouvriront leurs portes au cours de l'année 2015.

 

Lutte contre le SIDA : lettre aux Maires des Yvelines

Actualité - Région Ile-de-France
Lundi, 01 Décembre 2014 10:37

Mesdames, Messieurs, les Maires,

En tant que Vice-président de l'association « Elus locaux contre le SIDA » (ELCS) et du CRIPS Ile-de-France, j'ai souhaité vous rappeler l'importance pour votre collectivité locale de participer à la « Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA » organisée, chaque année, le 1er décembre.

L'échelon local est particulièrement légitime et pertinent dans la lute contre le sida.

Légitime. Pendant trop longtemps, il a été affirmé que la lutte contre le sida était une compétence exclusive de l'Etat alors que la répartition des compétences, obéissant à un impératif de traitement égalitaire ou, au minimum, équitable, permettant d'éviter une trop grande disparité entre les zones géographiques, n'interdit absolument pas aux collectivités locales de se préoccuper de la lutte contre le sida. D'autant plus que la maladie a des conséquences importantes sur le tissu social d'une collectivité.

 

Abrogation de la loi TAUBIRA : Nicolas SARKOZY, populiste refoulé, devient un réactionnaire assumé !

Communiqués - Parti Radical de Gauche
Lundi, 17 Novembre 2014 12:23

Pour Eddie AIT, « l'annonce opportuniste de Nicolas SARKOZY d'abroger la loi TAUBIRA et de mettre un terme au droit au mariage pour tous est scandaleuse tellement elle reflète une lâcheté intellectuelle et un mépris des libertés individuelles. Il brise encore un peu plus le socle républicain. Refoulé jusque-là dans son expression populiste, Nicolas SARKOZY a décidé de devenir un réactionnaire assumé. Il cède à la pire frange de la droite. Après la remise en cause de la loi TAUBIRA, il ne restera plus à Nicolas SARKOZY et à l'UMP qu'à interdire l'IVG et à défiler avec les religieux intégristes et l'extrême droite. Ils sont ceux qui aujourd'hui construisent le logiciel intellectuel de la droite française. La gauche a une responsabilité immédiate à faire barrage à ce retour masqué aux années sombres de notre pays. »

 
DébutPrécédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant Fin

Plus d'info